Aujourd'hui Coronavirus, et demain ? Newsletter Transition

Aujourd'hui Coronavirus, et demain ? - Newsletter Transition 03/2020

Sustainable housing newsletter
March 2020

Afin d’endiguer la pandémie qui s’est abattue sur l’Europe, l’heure est aujourd’hui au confinement. Les mesures adoptées ces dernières semaines sont justifiées et nécessaires, notamment puisqu’elles sont le résultat de recommandations d’expert.e.s scientifiques, qui ont les connaissances et compétences suffisantes pour savoir comment nous pouvons enrayer la propagation de ce virus au mieux. Les gouvernements les ont écoutés, les gouvernements ont agi.

Saluons donc ce passage à l’action, dur mais nécessaire. L’économie est au ralenti, les impacts seront conséquents, mais le jeu en vaut la chandelle. Alors demain, quand la menace de cette pandémie sera terminée, que restera-t-il ?

Si les risques liés à une crise sanitaire passeront, il en est d’autres pour lesquels tout reste à faire. Cela fait bientôt cinquante ans que le rapport Meadows publié par le Club de Rome tirait la sonnette d’alarme sur l’état de la planète et implorait les gouvernements à repenser le modèle économique et social dans lequel nous évoluons.

Depuis, les rapports alarmistes de la communauté scientifique, n’ont cessé de se multiplier ; au sujet de la perte de biodiversité, sur la dégradation de nos écosystèmes, sur l’importance de changer de trajectoire et d’instaurer des mesures radicales avant que trop de points de non-retours ne soient franchis.

POUR LA SOLIDARITÉ-PLS s’interroge donc aujourd’hui, sur la place de ces discours dans la société de demain. Est-ce qu’enfin les gouvernements s’aligneront sur les recommandations des expert.e.s et scientifiques du climat qui demandent la mise en place de mesures beaucoup plus radicales, comme ils ont su le faire pendant cette crise sanitaire ? Ces scientifiques auront-ils plus de légitimité au lendemain du Covid-19 ?
 
PLS espère et se veut optimiste. PLS contribuera à ce qu’un vent de changement souffle, pour que demain, tou.te.s ensemble nous redéfinissions les jalons d’une société régénérative, résiliente, prête à faire face aux défis sociaux, environnementaux et sanitaires à venir. Une économie qui s’interroge sur son impact, qui se veut juste et durable, pour que personne ne soit laissé de côté.
Solidairement vôtres,

Mathilde Mosse et Denis Stokkink

Contact: 

Mathilde Mosse