Biohec-life banner

Économie circulaire : quand les déchets deviennent ressources !

Lundi, 10 Septembre 2018

Le modèle linéaire du système économique actuel, basé sur le principe « extraire, produire, consommer, jeter », n’est pas viable à long terme car il exerce une pression immense sur les ressources naturelles et entraîne inévitablement une mauvaise gestion et utilisation de celles-ci. Alors, quelle(s) solution(s) ? POUR LA SOLIDARITÉ - PLS illustre ici brièvement une alternative appréciée par de plus en plus de territoires urbains : BIOHEC-LIFE !

L’économie circulaire repose sur le principe que les déchets produits au cours d’un cycle de production peuvent être réutilisés, recyclés, récupérés afin d’être transformés en ressources et ainsi limiter la pression que nos modèles de développement classiques opèrent sur la planète et ses ressources naturelles.

L’économie circulaire est aujourd’hui inscrite à l'agenda UE et reconnue comme une des solutions pour un développement économique plus respectueux de l'environnement. Pour en savoir plus, lire ou relire le Cahier PLS édité en 2017 - Vers une économie circulaire en Europe

Fidèle à sa devise Comprendre pour agir, PLS, l'entreprise sociale Gecco et d'autres partenaires engagés dans le projet BIOHEC-LIFE, ont analysé, expérimenté et testé un modèle d'économie circulaire relatif au recyclage des huiles de fritures usagées en biocarburant. BIOHEC-LIFE : un exemple inédit de recyclage d'une ressource qui était encore considérée il y a peu, comme un déchet.

Le modèle BIOHEC-LIFE, qui bénéficie du soutien stratégique de la ville de Lille - via la réintroduction en circuit court du biocarburant dans la flotte de véhicules publics de la MEL - est en train de s'étendre à d'autres terrains fertiles. De nouvelles localités européennes rejoindront le partenariat stratégique !

 

 

 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci