Violences faites aux femmes : consultation d'entreprises et d'acteur-rice-s de terrain

Lundi, 30 Avril 2018

Dans le cadre du projet CEASE, POUR LA SOLIDARITÉ réunissait, le 24 avril dernier, des représentant-e-s d'organisations belges afin de recueillir des propositions de mesures innovantes d'accompagnement par les entreprises face à une situation de violence domestique.

Dans une récente enquète, l'IEFH pointe l'ampleur des conséquences sur le travail de la violence domestique : absentéisme, maladie, baisse de la productivité, isolement... et l'institut PSYTEL estime qu'en Belgique, l'impact économique de ce phénomène avoisine les 440 millions d'euros. Il est urgent que des solutions d'accompagnement soient envisagées au sein même des entreprises. C'est ce que vise le projet CEASE en impliquant ses partenaires SMart, ENGIE et Pfizer dans ce projet novateur.

En provenance d'entreprises, de syndicats, du terrain et d'institutions publiques, les participant-e-s à l'atelier CEASE ont été consulté-e-s pour relever l'implication des entreprises dans la lutte contre les violences entre partenaires

La matinée de consultation, organisée en mode participatif, a permis de faire émerger des données pertinentes en matière de besoin en sensibilisation, information, prévention, accompagnement et aménagement du travail.

Prochaine étape pour le projet CEASE : la mise au point d'une formation et d'outils "Clé en main" pour les entreprises désireuses de s'engager plus efficacement dans la lutte contre les violences entre partenaires dans la sphère privée et le lancement du premier réseau européen d'entreprises engagées sur le sujet.

Envie d'en savoir plus ? POUR LA SOLIDARITÉ 

 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci