Crise Covid-19, emploi et Union européenne : changement structurel ou sparadrap ? TÉLEX POUR LA SOLIDARITÉ 10/2020

Newsletter institutionnelle - Télex
Octobre 2020

Quelques mois après son apparition, le coronavirus s’est propagé sur tous les continents et en particulier l’Europe. Il faut attendre la mi-mars pour que la quasi-totalité des gouvernements européens mettent en place des mesures drastiques.

Cette crise sanitaire prend rapidement une dimension économique et sociale. Les États européens cherchent à s’adapter pour conserver leur force de travail et ne pas mettre l’activité à l’arrêt. Chômage partiel, mesures sanitaires au travail, télétravail, programme SURE deviennent rapidement des outils indispensables à une transition qui doit limiter au maximum le risque de licenciements potentiels dus à l'épidémie et aux confinements dans plusieurs pays.

L’Union européenne et ses membres se concertent pour mettre en place des innovations sociales aptes à répondre à cette transition, mais surtout réfléchir à une législation communautaire encadrant ce changement.

De quelle manière ces innovations vont-elles contribuer à diffuser davantage de solidarité et nourrir le progrès social au niveau européen ? Comment l’Union européenne peut-elle aider ses membres dans leurs nouvelles politiques nationales d’organisation du travail et instaurer une réelle convergence de ces politiques en matière d’emploi ?

POUR LA SOLIDARITÉ-PLS soutient la création d’un salaire minimum européen garantissant aux travailleur.euse.s un niveau de vie décent telle que proposée par la Commission et plaide pour l’instauration d’une assurance chômage pilotée par l’UE, reprenant les revendications de certains représentant.e.s des syndicats du Comité économique et social européen.

Au vu des compétences limitées de l’UE en matière d’emploi, de tels mécanismes ne peuvent se mettre en place qu’avec des garanties de légitimité démocratique  et de transparence des mécanismes communautaires. Pour ce faire, il est indispensable de donner plus de poids aux organisations professionnelles européennes et au dialogue social.

Comment, à l’échelle supranationale, pouvons-nous véritablement réaliser le projet d’une Europe solidaire, sociale et durable ? PLS continue sa réflexion en publiant très prochainement deux notes d’analyse sur le sujet. Stay tuned !

Solidairement vôtres,

Françoise Kemajou et Denis Stokkink

Contact: 

Denis Stokkink

Pays: 

Union Européenne

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci