Bannière publication participation citoyenne

Le rôle du Parlement européen dans la conduite des relations extérieures

Notes d'analyse
Mai 2019
Version PDF

En cette année majeure pour l’Union européenne marquée par les élections des membres du Parlement européen au suffrage universel direct, POUR LA SOLIDARITÉ revient sur le rôle joué par cette institution dans les relations extérieures de l’Union européenne. Institution symbole de l’exercice démocratique dans l’Union, le Parlement européen peine à se faire une place dans ce domaine marqué du sceau intergouvernemental. Le contrôle démocratique de cette politique serait ainsi antinomique à la conduite de relations extérieures requérant dextérité, expertise et discrétion.

Dans cette Note d’analyse, POUR LA SOLIDARITE prend le parti de la démocratie et met en lumière l’importance d’une implication accrue des citoyen.ne.s européen.ne.s dans la conduite des relations extérieures de l'Union européenne.

Le think & do tank s’interroge d’abord sur l’ingéniosité dont les parlementaires ont su faire preuve afin d’influencer le contenu des politiques extérieures et sur la légitimité de leur action. Tandis que le renforcement des pouvoirs du Parlement européen est apparu depuis longtemps comme l’un des principaux remèdes contre le « déficit démocratique » de l’Union européenne, ce domaine fait encore aujourd’hui figure d’exception.

Parce que les décisions prises au niveau de l’Union européenne ont un triple impact financier, sécuritaire et commercial  sur les citoyen.ne.s européen.ne.s, PLS démontre que le débat parlementaire est loin d’être incompatible avec la conduite de relations extérieures cohérentes sur la scène internationale.

Contact: 

Denis Stokkink

Thématiques: 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci