Bannière publication développement durable

Quel avenir pour les biocarburants ?

Notes d'analyse
Janvier 2009
Version PDF

Notes d'analyse, Développement durable, janvier, 2009

La dépendance excessive à l'égard des combustibles fossiles des Etats membres de l'Union européenne les confronte à des problèmes de nature aussi bien environnementale, sociale, économique que politique et géostratégique. L'Union européenne, acteur majeur dans la lutte contre le changement climatique, voit alors dans les agrocarburants - aussi appelés biocarburants - en plus de créer de nouveaux débouchés et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le moyen de diminuer considérablement sa dépendance énergétique vis-à-vis des énergies fossiles et d'accroître ainsi sa position sur le plan international.

C'est ainsi que de ce triple objectif - protection de l'environnement, durabilité économique et sociale et indépendance énergétique - est née le 8 février 2006 la stratégie de l'Union européenne en faveur des agrocarburants. Dans le cadre de sa politique énergétique, la Commission européenne s'est donc résolue à encourager la production et l'utilisation des agrocarburants en fixant dans sa proposition de directive du 23 janvier 2008 sur la promotion des énergies renouvelables un objectif contraignant minimal d'incorporation de 10% dans les véhicules d'ici 2020.
Mais alors que le Parlement européen a adopté la proposition de directive le 17 décembre 2008, les critiques à l'encontre des agrocarburants se font nombreuses. Malgré l'introduction de critères de durabilité, le choix européen de ce carburant pour des raisons écologiques, économiques, sociales et politiques, présente des risques non négligeables. Des préoccupations grandissent quant à l'impact de cette énergie sur la sécurité alimentaire : la hausse actuelle des prix agricoles liée à la demande croissante des agrocarburants inquiète fortement. Par ailleurs, les conséquences environnementales qu'ils engendrent sont mises en doute: la transformation des cultures agricoles à des fins énergétiques peut-elle améliorer la qualité de l'environnement? En outre, les études divergent sur l'efficacité énergétique ainsi que sur le bilan économique et social de ces carburants. Quelle crédibilité peut-on alors accorder à cette énergie? Finalement, les agrocarburants participent-ils au développement durable ? Peuvent-ils offrir des bénéfices au niveau local ? Qu'en est-il des agrocarburants de seconde génération ? y a-t-il une alternative à cette énergie ? S'intéresser aux risques et aux opportunités qu'ils engendrent dans l'Union européenne nous permettra d'y voir plus clair.

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci