Bannière publication développement durable

Agriculture et alimentation durables en Europe : 4 nouvelles Notes d'analyse

Jeudi, 29 Octobre 2015

Alors que bon nombre d'agriculteurs manifestaient à Bruxelles début septembre, d'autres, ayant choisi un mode de production alternatif et moins dépendant des subsides communautaires, poursuivaient une activité plus pérenne. Qui sont ces producteurs ? Quelle place leur est faite dans les politiques alimentaires européennes ? Pour répondre à ces questions, PLS publie quatre Notes d'analyse consacrées aux défis de l'Europe en matière d'agriculture et d'alimentation durables.

Au sortir de l'été, nous avons, une fois encore, été témoins des tensions qui déchirent producteurs et distributeurs. Soumis aux pressions du marché et aux normes sanitaires de plus en plus nombreuses, le modèle d'agriculture productiviste montre toutes ses faiblesses. L'hyperspécialisation des exploitations agricoles les rend dépendantes à des systèmes de distribution aux intermédiaires multiples ; la qualité des emplois agricoles s'en ressent.

De surcroît, alors que la quantité de nourriture produite devrait suffire à répondre à l'ensemble de nos besoins, la sous-nutrition et la malnutrition sont, encore aujourd'hui, des causes préoccupantes en Europe et dans le monde.

Dans cette série de 4 Notes d'analyse consacrées à l’agriculture et l’alimentation durables en Europe, POUR LA SOLIDARITÉ - PLS a souhaité mettre en lumière ces constats... et ceux qui, d'ores et déjà, s'affairent à trouver des solutions conciliant santé et bien-être tant pour les consommateurs que pour les producteurs.

  1. Quelle politique alimentaire pour l’Union européenne ?
  2. L’agroécologie : inscrire l’agriculture dans la transition
  3. Agroécologie et politiques publiques en Europe 
  4. Les circuits courts alimentaires, enjeux économiques et perspectives pour les territoires

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci