Auto-discrimination et recherche d'emploi

Brux'Elles : un premier atelier de travail productif !

Mardi, 24 Janvier 2017

Le 23 janvier, 5 organisations partenaires du projet Brux'Elles se sont réunies pour le premier atelier de travail consacré à la co-construction d'un outil de lutte contre l'intériorisation de la discrimination chez les femmes immigrées ou perçues comme telles.

Autour de la table étaient représentés POUR LA SOLIDARITÉ, l'ULB, AWSA-Be, la Maison des femmes de Molenbeek, BeFace et une représentante RH de Dexia.

 

Cette rencontre a permis de stabiliser 3 éléments stratégiques du projet:

1/ Définition du phénomène d'intériorisation de la discrimination:

"Dispositions psychologiques, y compris stéréotypes et croyances, intériorisées en raison d'une exclusion directe ou indirecte, sans nécessairement être perçue comme une discrimination par les demandeuses d'emploi immigrées ou perçues comme telles, qui constituent un obstacle supplémentaire dans leur recherche d'emploi."

2/ ​Définition du profil du public bénéficiaire: les femmes immigrées ou perçues comme telles

  • originaires du monde arabe ; 
  • âgées de 20 à 35 ans ;
  • diplômées de l'enseignement supérieur belge ;
  • dont le français est la/l'une des langue(s) maternelle(s) ;
  • demandeuses d'emploi.

3/ Réflexion autour du mentorat, des thématiques d'évaluation et de la forme de l'outil de lutte contre le phénomène d'intériorisation de la discrimination.

 

Les prochains ateliers de travail sont programmés le 17 février et le 17 mars.

Pour les entreprises, le rendez-vous est fixé au 10 mars pour le séminaire de sensibilisation. Save the date !

 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci